Kize. Investir dans un bien. En bien mieux.

Kize.immo

Investir dans un bien. En bien mieux.

Chefs d'Entreprises : Pourquoi investir dans le neuf ?

Vous disposez de revenus confortables ? C’est peut-être le bon moment pour investir dans le neuf. Votre investissement pourrait vous permettre de diversifier votre patrimoine, transmettre un héritage à vos enfants ou encore réduire vos impôts. Faisons le point ensemble.

chef

Osez la diversification patrimoniale

Selon une étude IFOP de février 2018, 66% des Français déclarent épargner en vue de la retraite. Et bon nombre de ces Français passent par la pierre pour investir et épargner.

Mais saviez-vous qu’il est plus que recommandé de diversifier son patrimoine ? On conseille souvent la diversification patrimoniale car tous les actifs, que ce soit l’immobilier, les actions, obligations ou matières premières, ne se comportent pas de manière identifique. Et en période de troubles financiers, les mauvaises performances d’un actif seront alors compensées par la meilleure rentabilité de l’autre.

Placements financiers ou immobiliers, le profit repose en effet sur la diversification : c’est la parade contre les risques et les pertes en capital. Et diversifier son patrimoine, c’est adapter ses placements à ses projets et ses espérances de performance.

Si vous souhaitez vous constituer un patrimoine immobilier, plusieurs conseils :

  • Gare aux fluctuations de prix,
  • Évaluez avec soin les coûts d’entretien,
  • Renseignez-vous bien sur la fiscalité.

À titre d’information, on estime ainsi qu’un patrimoine équilibré ne comprend pas plus de deux tiers d’immobilier.

Pensez à la transmission pour vos enfants

Vous vous êtes constitué un patrimoine immobilier et vous souhaitez donner un de ces biens à vos enfants ? Attention, la fiscalité n’est pas toujours avantageuse. Kize Immo vous donne quelques conseils pour anticiper au mieux votre succession.

  • Option n°1 : la donation d’un bien immobilier

Cela consiste à donner votre bien à vos enfants. Ils seront alors donataires et deviendront propriétaires du bien immédiatement. La donation est un acte irrévocable et définitif : ne donnez pas votre résidence principale sinon vous ne pourrez plus la vendre si vous en avez besoin un jour (pour financer un logement en maison de retraite par exemple). Mieux vaut donner une résidence secondaire ou un logement locatif. Lors de la donation, les parents transmettent sans impôt tout ou partie de leur patrimoine. Aucun droit de succession n’est à prévoir. Les seules dépenses seront les frais d’acte. Bon à savoir également : la donation est assortie d’un abattement fiscal, renouvelable tous les 15 ans.

  • Option n°2 : la donation-partage

Il s’agit d’une donation à vos enfants, sans que la répartition des biens puisse jamais être remise en cause car celle-ci est figée dans l’acte. Elle présente un double avantage : un avantage fiscal grâce aux abattements et un bénéfice familial en évitant les conflits au moment de la succession. Enfin, elle est idéale pour donner à ses petits-enfants également (on parle alors de donation-partage transgénérationnelle).

  • Option n°3 : donner un logement en gardant l’usufruit

Si vous souhaitez continuer à utiliser votre résidence secondaire, tout en la transmettant à vos enfants, c’est la solution parfaite car vous pourrez continuer d’occuper le logement ou de le louer. Pour le vendre en revanche, il vous faudra obtenir l’accord de vos enfants. Et à votre décès, ils seront les propriétaires à part entière, sans frais supplémentaire. C’est ce qu’on appelle le démembrement de propriété.

  • Option n°4 : Créer une SCI (Société Civile Immobilière)

Cette option consiste à transférer la propriété d’un ou plusieurs biens immobiliers vers une société civile immobilière. Elle est tout indiquée si votre patrimoine est important (au moins 300 000 €). Votre bien immobilier se trouve alors “dématérialisé” en parts de société. L’avantage principal est qu’il est plus aisé de diviser des parts sociales. Le bien est alors géré en indivision : la SCI est propriétaire du bien et les associés (vos enfants et vous) sont propriétaires de cette société. Ainsi, au fil des ans, vous pouvez donner vos parts gratuitement à vos descendance, dans la limite de 100 000 € par enfant tous les 15 ans. L’inconvénient est la gestion lourde imposée par ce type de société : obligation de tenir des comptes, assemblée générale annuelle, etc. Bon à savoir : comptez entre 1 500 et 2 000 € TTC pour créer une SCI, frais d’acte notarié inclus.

Réduisez vos impôts

L’investissement dans le neuf permet aussi de réduire ses impôts. La mise en place de dispositifs de défiscalisation par le gouvernement a ainsi donné à de nombreux Français la possibilité d’investir dans l’immobilier locatif et de réduire leur impôt sur le revenu.

  • La Loi Pinel

Créée en 2015, la Loi Pinel offre une réduction d’impôts de 21% sur une période de location de 12 ans. Cette réduction est appliquée sur le prix de revient du logement, soit son prix d’achat plus les frais annexes tels que les frais de notaire. Plusieurs conditions doivent être réunies pour bénéficier de la Loi Pinel :

  • Le logement doit être neuf,
  • Loué nu pour une période de 12 ans,
  • À usage d’habitation principale,
  • Situé dans une zone éligible au dispositif.

Bon à savoir également :

  • Des plafonds de loyers et plafonds de ressources des locataires s’appliquent.
  • En tant qu’investisseur, vous pouvez réaliser 2 investissements par an en Loi Pinel, à condition de ne pas dépasser un plafond de 300 000 €.

  • La Loi Censi-Bouvard

Vous achetez dans un logement neuf ou réhabilité dans une résidence de services comme une résidence senior, résidence étudiante, un EHPAD ? Vous pouvez bénéficier de la Loi Censi-Bouvard, qui vous offre un bonus fiscal jusqu’à 33 000 € sur 9 ans, soit plus de 3 600 € de réduction d’impôt chaque année, pour un bien acheté dans un plafond de 300 000 €. En contrepartie, vous devez vous engager à louer le bien en meublé, par le biais d’un bail commercial avec l’exploitant de la résidence de services. Bon à savoir : La Loi Censi-Bouvard est prolongée jusqu’à 2021.

  • Louer en Loueur de Meublé Non Professionnel (LMNP)

Ce régime fiscal est une solution tout adaptée pour défiscaliser une partie de ses revenus locatifs. Il s’agit de louer un bien immobilier meublé à usage d’habitation, notamment dans une résidence de services. Un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus fonciers est attribué, pouvant être augmenté à 71% pour une location meublée touristique classée, comme dans une résidence de tourisme. Les recettes locatives ne doivent cependant pas excéder 23 000 € par an ou la moitié des revenus du ménage.

Nous espérons que ces raisons d’investir dans le neuf vous aident à y voir plus clair ! Nos équipes se tiennent à votre disposition pour parler de votre projet et vous accompagner dans sa réalisation : n’hésitez pas à nous contacter !

B2C BannerImpots